Questions concernant le jeûne

Les différentes formes de jeûne

Le jeûne pratiqué chez nous n’est techniquement pas un jeûne puisque nous absorbons un minimum de nourriture sous forme de jus, de bouillon et de tisane, c’est ce que nous appelons le jeûne type Buchinger (du nom du médecin qui l’a mis en œuvre la première fois).

Vous pourrez tester, si vous voulez, le jeûne hydrique, bien plus efficace encore. Il suffit de ne pas prendre le jus et le bouillon.

Le dernier stade est le jeûne sec mais celui là je vous l’expliquerai de vive voix si vous venez me voir.

 

Le jeûne est-il un moyen de maigrir ?

En une semaine on perd de 5% à 10% de son poids initial, donc oui, jeûner fait perdre du poids. Mais si on ne change pas d’hygiène de vie par la suite, la perte pondérale ne sera que de courte durée.

Généralement après une semaine de ce type on change inévitablement certaine chose dans sa vie surtout que je vous communiquerai de
nombreuses pratiques pour évoluer vers une vie plus saine.

 

La plupart des personnes se disent incapables de sauter un repas sans être mal…

Quand on loupe un repas on se sent mal mais on n’est pas malade. En fait, quand vous sautez un repas, le corps n’a pas à digérer et commence à éliminer vos toxines. S’il y en a beaucoup et si l’élimination ne se fait pas bien, un malaise s’installe. Au lieu de tenir bon et de faciliter l’élimination, on se rue sur quelque chose de sucré : pour s’occuper de cette nourriture difficilement assimilable, le foie arrête l’élimination, les toxines retournent d’où elles viennent et le malaise disparaît !…

Nous en tirons une mauvaise conclusion : « je suis mal lorsque j’ai faim et lorsque je mange quelque chose cela va tout de suite mieux. »

 

La faim s’en va…

Au début du jeûne, il se peut que la faim vous tiraille, mais cette sensation disparaît généralement après le 2e jour. Elle fait souvent place à une sensation de légèreté, voire à une certaine euphorie et une plus grande clarté d’esprit.

 

Combien de jours peut-on tenir sans manger ?

Les réserves de l’adulte de poids normal peuvent assurer un jeûne d’environ 40 jours, celles de l’adulte obèse beaucoup plus longtemps.

 

Le jeûne peut-il être dangereux ?

Au-delà des 40 jours sans doute mais le danger réside dans le fait que l’organisme remet en circulation un maximum de toxines dès que l’absence de nourriture lui en donne la possibilité. S’il y en a trop les émonctoires (organes d’élimination) peuvent se bloquer. C’est la raison pour laquelle il est préférable d’atténuer le jeûne (au moins le premier) par l’absorption d’un peu de jus et de bouillon et qu’il faut se faire accompagner par un naturopathe.

 

Jeûner ce n’est pas seulement arrêter de manger, il y a tout un tas de choses à faire pour optimiser le nettoyage du corps.